• Sattva Ayurveda

Le stress, ami ou ennemi ?

Nous sommes toutes et tous, d’une manière ou une autre, confrontés au stress dans notre vie quotidienne. Pourquoi ce stress est-il inévitable ? A quoi sert-il ? Et comment le gérer pour qu’il n’impacte pas notre santé ? Dans cet article, zoom sur ce drôle de phénomène.

Le stress est à la fois un ami et un ennemi qui prend place dans notre organisme de manière incontrôlée.


Le stress, une réponse naturelle de l’organisme pour se protéger du danger

Le concept de stress a été introduit vers 1936 par le physiologiste canadien Hans Sely. Il l’avait préalablement nommé syndrome général d'adaptation car il est une réponse d’adaptation à l’environnement.

Lorsqu’une situation est perçue comme dangereuse, deux solutions s’offrent à nous : fuir ou combattre. On appelle communément cette réaction fight or flight response. Le but est de réagir vite pour sauvegarder l’intégrité de notre organisme face à une situation qui peut le mettre en péril. D’ailleurs le mot stress vient du latin stringere qui signifie serrer, comprimer. L’organisme se met ainsi en tension pour faire face à un danger.

Ce danger est nommé stimulus. Il peut prendre de multiples formes. Qu’il s’agisse d’un animal dangereux en face de moi ou d’un rendez-vous client très important à assurer, les mêmes symptômes apparaissent au sein de notre organisme : le cœur bat fort, la transpiration augmente, la respiration s’accélère. Ainsi, quel que soit le stimulus, la réponse est la même : le stress.


Que se passe-t-il exactement dans l’organisme ?

Un jeu complexe d’hormones - dont l’adrénaline, le cortisol - active le système nerveux sympathique. Le système nerveux sympathique permet à l’organisme de se mobiliser rapidement pour se préparer à donner une réponse rapide au stimulus de stress. Que ce soit pour fuir ou combattre, je vais avoir besoin de réagir rapidement. Ainsi :

- Le cœur s’accélère pour envoyer rapidement le sang vers les muscles,

- Le système digestif se met en veille pour économiser de l’énergie et la mettre au service de la réaction au stress,

- Les pupilles se dilatent pour être plus alerte,

- La transpiration s’active pour permettre de réguler l’excès de chaleur générée par l’effort,

- Les bronches se dilatent pour accueillir un maximum d’oxygène et fabriquer davantage d’énergie pour les cellules,

- La pression artérielle augmente par une vasoconstriction périphérique pour augmenter le flux sanguin vers les organes sollicités.


Une fois la situation de stress passée, l’organisme opère pour un retour à la normale. Cette faculté de retour à l’équilibre des fonctions vitales s’appelle l’homéostasie. Pour cela, le système nerveux parasympathique s’active pour contre-carrer le système nerveux sympathique et calmer l’organisme notamment par la sécrétion d’acétylcholine :

- Le rythme cardiaque diminue,

- Les sécrétions digestives augmentent,

- L’appétit sexuel est stimulé,

- La tension artérielle diminue par vasodilatation,

- La respiration ralentit.


Stress perçu, le stimulus n’est pas le même pour tous

L’important est de comprendre que toute situation peut induire du stress. Cela est propre à chacun. Chaque personne est plus ou moins sensible et réagira donc au stress plus ou moins facilement. Tout dépend de l’environnement dans lequel nous avons grandi et évoluons encore aujourd’hui :

- Avons-nous été habitué à garder notre calme et avoir confiance en nous ?

- Avons-nous été régulièrement confronté à des situations provoquant la peur ?

- Avons-nous été sujet à un traumatisme ?

- L’ environnement dans lequel nous évoluons est-il propice au surmenage ?

- Nous autorisons-nous régulièrement à nous reposer ?

En Ayurveda, le stress implique principalement le dosha Vata car ce dosha est responsable du système nerveux. Lorsque Vata augmente, il initie les différents mouvements pour réagir à la situation donnée.

Un autre facteur qui agit directement sur la manière dont nous gérons les situations de stress est : notre alimentation. Les études récentes ont désormais mis en évidence le lien direct entre le cerveau et les intestins. En Ayurveda, ce lien est connu de tout temps. Il est nommé Pakvashaya en sanskrit. Pakvashaya est le siège principal de Vata dans le corps. Nous comprenons donc que notre système nerveux, régit par le cerveau, est directement lié à la santé de nos intestins. Pour cette raison, l’Ayurveda insiste énormément sur la qualité de notre alimentation. Elle est notre premier médicament.


Stress chronique, lorsque l’organisme se fatigue

Lorsque l’organisme revient à son équilibre après une situation de stress, les choses peuvent reprendre leur cours normal. Dans ce cas, le stress n’est pas nocif. Bien au contraire, il nous a permis de gérer une situation dans l’urgence.

Que se passe-t-il lorsque le stress devient néfaste ?

Le stress devient problématique dans deux cas :

- Ou bien nous avons été exposé à une situation de stress extrêmement importante, on parle de syndrome post-traumatique,

- Ou bien nous avons été exposé à une situation de stress de manière trop répétée, on parle de stress chronique.


Que se passe-t-il au sein de l’organisme ?

Le système sympathique prend le dessus sur le système parasympathique. Par conséquent, le corps est constamment gardé en tension. L’amygdale sécrète sans arrêt du cortisol et de la noradrénaline pour maintenir l’organisme en état d’alerte, prêt à fuir ou combattre. Cette mise sous tension constante de l’organisme épuise le corps et le mental. Cet épuisement nous rend vulnérable aux maladies et à la douleur. Notre système immunitaire s’affaiblit.

Vous pouvez reconnaître le stress chronique à travers les symptômes suivants :

- Insomnie

- Maux de ventre

- Difficulté de digestion

- Nausées

- Trouble de l’alimentation

- Tension musculaire

- Palpitations

- Comportement addictif

- Irritabilité

- Déprime

- Trouble de l’attention

- Maux de tête

- Vertige


Le cortex préfrontal qui est le siège de la raison est annihilé. L’émotion prend le dessus sur le raisonnement si bien qu’il est difficile de revenir à la réalité des choses.

Comment revenir à plus de calme ?

La respiration est la seule fonction du système nerveux autonome sur laquelle nous pouvons agir consciemment. En la contrôlant, nous activons le système nerveux parasympathique. La respiration consciente permet ainsi de contrôler le stress en agissant sur le système vagal, de calmer et de concentrer l’esprit. C’est le but du pranayama.

Pas facile de mettre en place des habitudes saines au quotidien, encore plus de connaître quelles sont ces bonnes habitudes.


Et si vous vous laissiez accompagner par nos soins en consultation en ligne? L'équipe de Sattva Ayurveda vous accompagne pour vous aider à une meilleure gestion du stress. Nous travaillons en profondeur sur votre profil ayurvédique, vos habitudes quotidiennes, votre alimentation tout cela en association avec des séances de yoga personnalisées. Rendez-vous sur notre page consultation pour en savoir plus : https://www.sattva-ayurveda.fr/consultations-en-ligne




LA SANTÉ ENTRE VOS MAINS

Informations

En savoir plus sur l'Ayurveda

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Instagram

Copyright © 2019, Sattva Ayurveda. Tous droits réservés.